Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Doctorants > Soutenances de thèses

La valorisation du bilinguisme franco-arabe : un avantage pour la réussite scolaire ?

25 octobre 2011
à 9 heures

Amal Rachidi (LabÉCD et CRINI) sous la direction de Mme Agnès FLORIN, Professeur, Université de Nantes. Co-direction : Mme Jacqueline FEUILLET, Professeur, Université de Nantes. Co-encadrement : Mme Isabelle NOCUS, Maître de conférences, Université de Nantes.


Composition du jury :
  • Mme Agnès Florin, professeur, université de Nantes (directrice)
  • Mme Jacqueline Feuillet, professeur, université de Nantes (co-directrice)
  • Mme Isabelle Nocus, maître de conférences, université de Nantes (co-encadrement)
  • Mme Elisabeth Demont, professeur, université de Strasbourg (rapporteur)
  • Mme Pascale Planche, professeur, université de Brest (rapporteur)
  • M. Bertrand Troadec, professeur, université de Toulouse.


Résumé:
Cette recherche a pour objectif d'analyser les effets de la valorisation du bilinguisme franco-arabe sur les performances scolaires, les performances langagières et la perception de soi en langue arabe. Pour ce faire, 179 enfants scolarisés en classes de CP et de CE1 ont été évalués à l'aide de cinq indicateurs de la réussite scolaire: la conscience phonologique, la lecture, la compréhension en lecture pour la classe de CE1, la résolution de problèmes arithmétiques et l'évaluation des comportements et des compétences scolaires par les enseignants. D'autre part, des informations sur la perception de soi des enfants en langue arabe et sur les pratiques langagières familiales ont été recueillies à l'aide de deux questionnaires. Tandis que l'apprentissage de l'arabe à l'école a un effet positif sur les performances scolaires en classe de CE1, les résultats montrent que les pratiques langagières familiales qui favorisent la transmission de l'arabe ont un effet positif sur les performances langagières en arabe. Enfin, bien qu'ils aient de faibles performances langagières en arabe, les enfants bilingues franco-arabes dont la langue familiale est valorisée, par l'école et/ou la famille, ont des attitudes plus positives et un sentiment de compétence renforcé en arabe.

Mots clés : valorisation, bilinguisme, pratiques langagières, performances scolaires, perception de soi en langue.

Type :
Soutenance de thèse
Lieu(x) :
Salle de conférences MSH (rdc)
Plan d'accès

mis à jour le : 04/10/2011


Télécharger

Pour vous rendre à la MSH  (Site Stade M. Saupin)

haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact