Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Manifestations scientifiques > Séminaires et conférences

La valeur de l'art dans l'espace public

31 mai 2012
14h / 16h30

Séminaire organisé dans le cadre du projet régional de recherche "Valeur(s) et Utilités de la Culture".

   
Ce séminaire est organisé en association avec l'université d'Angers dans le cadre du projet régional de recherche "Valeur(s) et Utilités de la Culture" agréé par le Conseil scientifique de la MSH en novembre 2010.


Intervention :

  • Dominique Billier, Professeur assistante à Audencia :
    « L'artiste, un acteur singulier de l'espace urbain »
Sil est un protagoniste de la ville qui participe aux différentes mutations de l'espace urbain c'est bien l'artiste. Il ne s'agit pas ici de ses oeuvres qui ponctuent les places ou les rues, mais de son atelier, espace de travail singulier qui s'inscrit dans la réalité sociale et urbaine de la ville. Quels sont la place et le rôle de l'artiste dans la ville ? Cette question, dont l'ampleur est à la hauteur de sa naïveté, formule l'hypothèse que l'artiste, associé dune part au mouvement de libéralisme profond qui transforme la vie politique et par conséquent la vie sociale au lendemain de la Révolution française, et d'autre part, expulsé de la Grande Galerie du Louvre, inaugure une relation singulière avec la ville. Installé dans des cités d'artistes « bricolées » aux limes de Paris au début du XXe siècle, bénéficiaire des logements sociaux à travers « l'atelier-logement » ou bien pionnier urbain, transformant des espaces industriels désaffectés, l'artiste s'impose comme un acteur de l'espace urbain qui contribue, souvent à son insu, à valoriser certains de ses quartiers.
À partir dune démarche sociologique qui lie à la fois le domaine artistique et urbain, en s'inspirant principalement de l'École de Chicago, nous présentons le mouvement de concentration ou de dispersion d'ateliers d'artistes à Paris et dans la région Île-de-France en le confrontant à la politique urbaine. Après l'étude de l'implantation « spontanées » des cités d'artistes, nous examinerons un cas particulier, celui de l'atelier-logement, relevant d'institutions politiques, la Ville de Paris et le ministère de la Culture, étroitement associé à la politique de rénovation urbaine et de périurbanisation. Et nous concentrerons notre analyse sur le 13e arrondissement de Paris dont la rénovation sociale et urbaine au cours de ces dernières décennies souligne le rôle des artistes. Il s'agit de l'arrondissement qui concentre également le nombre le plus élevé d'ateliers-logements. Enfin, l'analyse du Sud de Manhattan à New York révèle le rôle de pionnier que les artistes ont pu jouer, contribuant ainsi à la gentrification de certains quartiers de New York et de ses environs. D. Billier

Présentations d'expériences :

  • Éric Aubry, directeur de la Paperie, Centre national des arts de la rue à Angers
« En dehors de tout consensus, La Paperie est à l'endroit de l'expérimentation et du défrichage en ce qui concerne les arts et l'espace public. Ce postulat se place aussi bien dans les domaines de la production que de la diffusion auxquels nous préférons le terme d'infusion.
Le chemin étant plus important que la destination, la question prévalant sur la réponse, aujourd'hui, nous réfléchissons à :
  • prendre le temps de la contextualisation de l'oeuvre avec son environnement
  • prendre le temps de la rencontre entre artiste, habitant, opérateur
  • initier entre eux une écriture à 6 mains
  • subvertir les actes artistiques pour rendre le citoyen acteur politique
  • permettre à la culture de faire débat
  • privilégier l'intime au spectaculaire »
http://www.lapaperie.fr/

  • Jacques Rivet, cofondateur et responsable artistique d'Entredeux
« Entre-deux se donne pour objet d'élargir le champ de l'art aux lieux qui ne lui sont pas réservés et contribuer à la formation d'un spectateur moins exclusif, plus complexe et moins compartimenté : amateur d'art d'un côté, citoyen de l'autre. Son but : unir ces deux aspects, artistique et politique, en une personne consciente, présente au monde. Dans ce cadre, Entre-deux fait la promotion et assure la diffusion de l'art public contemporain : elle invite des artistes, produit leurs oeuvres dans les lieux publics non destinés à l'art, et, depuis 2009, s'occupe du programme « Nouveaux commanditaires » de la Fondation de France dans la région des Pays de la Loire. »
http://www.entre-deux.org/

Les échanges seront animés par Marcel Freydefont, enseignant chercheur à l'École Nationale Supérieure d'architecture de Nantes et directeur scientifique du département scénographie.

Type :
Séminaire "Valeur(s)"
Contact :
Lucile Le Claire
Lieu(x) :
UFR Droit Économie Gestion d'Angers - Salle 402

mis à jour le : 14/05/2012


Documents à télécharger

Contact / Renseignements

Lucile Le Claire
lucile.leclaire.valeurs@univ-nantes.fr

02 40 48 39 68

haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact