Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Doctorants > Soutenances de thèses

L'échappée belle. Parcours scolaires et cheminements professionnels des étudiants d'origine populaire diplômés de l'université (1970-2010)

3 décembre 2010
à 14 heures

Cédric Hugrée (CENS) sous la direction de Stéphane Beaud, Professeur à l'École Normale Supérieure

   
Thèse de doctorat en sociologie.

Composition du jury :


  • Stéphane BEAUD, Professeur à l'École Normale Supérieure
  • Annie COLLOVALD, Professeur à l'Université de Nantes
  • Gilles MOREAU, Professeur à l'Université de Poitiers, Rapporteur
  • José ROSE, Professeur à l'Université de Provence, Rapporteur
  • Jean-Pierre TERRAIL, Professeur Honoraire à l'Université de Versailles- Saint-Quentin-en-Yvelines

Résumé :


Cette thèse interroge les parcours scolaires et les premiers cheminements professionnels des étudiants diplômés de l'université (Bac +3 et plus) issus des classes populaires. La première partie revient sur l'émergence, à la fin des années 1960, d'une question étudiante progressivement centrée sur la question de l'insertion professionnelle. Focalisant alors l'attention sur les formations les plus immédiatement rentables sur le marché de l'emploi, l'actuelle situation universitaire se caractérise notamment par une méconnaissance des destinées et des cheminements professionnels de ceux que Stéphane Beaud avait appelé la génération des « enfants de la démocratisation ». La deuxième partie propose alors de mettre cette notion à l'épreuve des résultats d'exploitations secondaires d'enquêtes statistiques sur les parcours scolaires et d'une enquête ethnographique auprès de vingt-deux étudiants sortis diplômés des universités de Nantes et du Mans depuis le début des années 2000. Elle révèle ainsi un « haut » scolaire et social de cette génération dont les scolarités se présentent objectivement et subjectivement comme honorables. La troisième partie analyse alors les premiers devenirs professionnels de ce « haut » des enfants de la démocratisation à partir de plusieurs enquêtes longitudinales d'insertion et de l'enquête ethnographique évoquée plus haut. Elle montre notamment que l'enjeu des insertions de ces étudiants est la conversion de leurs scolarités honorables en mobilités sociales raisonnables. Finalement, c'est au terme de ce processus de transition professionnelle que l'expression d'échappée belle du « haut » des enfants de la démocratisation scolaire revêt son double sens : celui d'une belle échappée (sociale et scolaire) à laquelle est souvent associé le sentiment de « l'avoir échappé belle ».

Type :
Soutenance de thèse
Lieu(x) :
Salle du Cens (2e étage)
Bâtiment Chemin de la Censive du Tertre, Nantes.
Tram. ligne 2, arrêt : Facultés

mis à jour le : 18/11/2010


haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact