Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Projets agréés > Identités, Territoires, Cultures

Opération de recherche

Bronzer en Chine : une norme corporelle émergente ?

2015 - 2016

Ce programme a reçu l'habilitation du Conseil scientifique de la MSH en 2014.

Puce bordeaux  Coordinateurs

Benjamin Taunay, maître de conférences en géographie à l'université d'Angers, ESO, UMR 6590

Puce bordeaux  Membres

  • Chadia Arab, chargée de recherche CNRS, géographie, ESO, UMR 6590
  • Vincent Coëffe, maître de conférences en géographie, université d'Angers,
    ESO, UMR 6590
  • Yves Dolais, maître de conférences en droit, université d'Angers, Centre Jean Bodin
  • Sandrine Gaymard, professeur de psychologie sociale, université d'Angers, LPPL
  • Christophe Guibert, maître de conférences en sociologie, université d'Angers, ESO, UMR 6590

Puce bordeaux  Objectifs

Ce projet vise à travailler la question du corps et plus particulièrement le hâle en tant que parure, dans le monde chinois ici défini par l'ensemble constitué de la République populaire de Chine (RPC) et de la République de Chine (l'île de Taïwan). Il s'agit d'analyser, à l'appui des matériaux empiriques collectés sur quatre plages et espaces littoraux, comment certains individus, quand ils adoptent la pratique du bronzage, s'autorisent à détourner - voir à dépasser - un ensemble de normes corporelles qui sont pourtant des obstacles au sens où ils structurent le champ des relations sociales. Des lieux tels que l'île de Hainan accueillent chaque année près de 20 millions de touristes, parmi lesquels un nombre croissant s'exposerait au soleil sur la plage. Cela pose donc l'hypothèse d'une éventuelle appropriation du hâle, alors que la peau blanche est érigée en canon de beauté dans le pays, la fadeur étant reconnue comme un qualité sociétale qui pourrait également concerner la couleur de la peau.

Le projet s'inscrit dans une réflexion plus vaste sur la circulation du bronzage dans le monde. A l'aune d'une perspective explicitement pluridisciplinaire (géographie, sociologie, psychologie sociale, droit), le projet a donc la volonté de comparer différentes situations de pratiques de bronzage, afin de produire la première étude sur les logiques de circulation d'une nouvelle norme vers la Chine ainsi que sa réception, voire son appropriation par certains individus.

Le projet a débuté en 2014. Il est soutenu financièrement par la Région Pays de la Loire via le RFI Tourisme ainsi que par le Conseil scientifique de l'université d'Angers, le laboratoire ESO-Angers, le laboratoire LPPL et l'UFR Esthua.


Puce bordeaux  Partenaires


        mis à jour le : 07/01/2016


        Séminaires / Colloques

        haut de la page imprimer

        Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact