Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Doctorants > Soutenances de thèses

Management et représentation. Enquête sur les représentations du management dans le cinéma français, 1895-2005.

8 septembre 2008
à 14 h 00

Eve Lamendour - Directeur de recherche : Yannick Lemarchand et Patrick Fridenson, Laboratoire de rattachement : IEMN - IAE


Composition du jury :

  • M. Yannick Lemarchand, professeur  à l'université de Nantes IEMN-IAE, Directeur de thèse
  • M. Patrick Fridenson, directeur d'étude à l'EHESS Paris, co-directeur de thèse
  • M. Pierre Sorlin, professeur émérite à l'université Paris III
  • Mme Anne Pezet, professeure à l'université Paris IX Dauphine
  • M. Hervé Laroche, professeur à l'ESCP-EAP Paris
  • M. Mathieu Detchessahar, professeur à l'université de Nantes IEMN-IAE


Résumé :

L'objectif de cette recherche est de revisiter la notion de management. En favorisant une démarche transdisciplinaire, l'ambition a été de modifier le point de vue sur ce qu'est le management à un moment où la critique à son encontre se fait entendre plus vivement. Concrètement, il s'agit de préciser les contours de la fonction managériale et de définir les domaines d'intervention propres au management. Pour ce faire, l'approche historique a été privilégiée pour la capacité de l'histoire à déconstruire les évidences. Le champ d'investigation retenu est celui de la fiction narrative. L'analyse a ainsi porté sur la représentation de la fonction managériale à travers le cinéma français depuis son origine.
En explorant les dimensions du management qui sont à l'œuvre dans l'imaginaire national, nous avons pu identifier des constantes qui montrent comment le management exerce un attrait sur la fiction tout en étant pensé sur un mode interrogateur voire critique. Les attributs managériaux identifiés à travers les récits et images véhiculés par le cinéma français permettent aussi de formaliser des profils d'action et d'apprécier leurs variations. Par l'effort de contextualisation couplé à l'étude filmique, il a été possible de définir une périodisation. Loin d'être linéaire, la représentation du management dans le cinéma français connaît des évolutions et ruptures qui permettent de dessiner trois époques : Capital et travail ou le temps de la confrontation directe, 1895-1913 ; Les professionnels du management ou la montée de légitimités concurrentes dans une entreprise en voie de rationalisation, 1914-1947 ; Un jeu personnel ou le management comme exercice d'ambitions individuelles, 1948-2005.
Dans la progression de la recherche, le recours à l'histoire et à la fiction dans une perspective managériale a obligé à formaliser le cadre de ces emprunts méthodologiques et a permis de proposer l'hybridation d'un outil conceptuel de l'analyse filmique pour répondre aux problématiques de la  gestion.


Type :
Soutenance de thèse
Lieu(x) :
-

mis à jour le : 08/06/2009



haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact