Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Projets achevés > 2012 - 2016 > Identités-Territoires-Cultures

Évènements et valorisation

Dion de Pruse : l'homme, son oeuvre et sa transmission

2015

Ce programme a reçu l'habilitation du Conseil scientifique de la MSH en 2014.

Puce bordeaux  Coordinateurs

Eugenio Amato, professeur de langue et littératures grecques à l'université de Nantes, L'AMo, EA 4276, membre de l'Institut Universitaire de France
Cécile Bost-Pouderon, maître de conférences en
langue et littératures grecques à l'université de Tours, CeTHIS, EA 6298
Thierry Grandjean, professeur agrégé de
lettres classiques, université de Strasbourg, CARRA, EA 3094
Lucie Thévenet,
maître de conférences en langue et littératures grecques à l'université de Nantes, L'AMo, EA 4276
Gianluca Ventrella,
professeur agrégé de lettres classiques, doctorant en lettres classiques à l'université de Nantes, L'AMo, EA 4276

Puce bordeaux  Objectifs

Le Colloque vise à réévaluer l'image de l'orateur et philosophe Dion de Pruse, en explorant les multiples facettes de son talent littéraire, de sa biographie, de la transmission et de la réception de son oeuvre. C'est en effet l'image globale de l'auteur dans toute sa complexité qui sera prise en compte, et elle nécessite encore une étude approfondie, sur la base des découvertes récentes dans les différents domaines des Sciences de l'Antiquité. Le Colloque dionéen de Nantes sera organisé autour des cinq axes de recherche suivants :
  1. Les aspects biographiques et le rôle joué par Dion dans l'Empire romain : Depuis les ouvrages classiques, entre autres, de H. von Arnim, P. Desideri et G. Salmeri, de nouveaux éléments pour l'étude de la biographie dionéenne pourraient être apportés par des études prosopographiques, épigraphiques et littéraires. Toutes communications permettant de réévaluer ou de modifier quelques aspects de la biographie et de la classification des oeuvres de Dion seront donc les bienvenues.
  2. La pensée : H. von Arnim a été l'un des premiers érudits à mettre en évidence les multiples courants philosophiques dont le Bithynien s'est inspiré : le socratisme, le platonisme, le cynisme et le stoïcisme. Mais aujourd'hui les catégories d'Halbphilosoph (mi-philosophe mi-sophiste) et d'éclectisme paraissent insuffisantes pour caractériser sa philosophie. Un certain nombre de communications pourront donc porter notamment sur les aspects de la pensée philosophique de Dion. Mais étant donné que Dion se présente comme un philosophe engagé en politique, les communications pourront aussi analyser sa conception du pouvoir impérial et sa mission politique.
  3. Les aspects rhétoriques et littéraires : Sur Dion et la Seconde Sophistique, un domaine de recherche fondamental et fécond, les chercheurs ont encore des contributions à apporter, notamment sur la théorie et la pratique de la rhétorique épidictique, sur les sources des discours, sur l'influence des milieux sophistiques, sur les auditoires et les cités, sur la performance oratoire. Dion a abondamment exploité les mythes et multiplie les citations ou les allusions aux auteurs du passé et de son époque. De nouvelles perspectives s'ouvriront certainement aussi dans le cadre des gender studies ou de la psychanalyse.
  4. Les aspects linguistiques et stylistiques : Une étude globale de la langue et du style de Dion fait défaut. Depuis les travaux pionniers d'E. Wenkebach et de W. Schmid, de nouvelles études sur la langue et l'usus scribendi de Dion sont souhaitées, en particulier une analyse des particularités syntaxiques, lexicales et stylistiques des allocutions aux cités. Le Prusien a parcouru l'Empire romain, traversé des cités aux dialectes différents, a connu également les dialectes parlés à Alexandrie et sur les rives du Borysthène. Dion exploite aussi la phraséologie politique de son époque, tout en se référant aux modèles classiques : une étude du vocabulaire politique et institutionnel serait elle aussi la bienvenue.
  5. La tradition et la fortune : La tradition (directe et indirecte) des oeuvres de Dion, la fortune et la réception de son oeuvre tout spécialement à Byzance, à l'époque de la Renaissance et jusqu'au XIXe siècle, méritent encore des compléments d'études. Les communications portant sur les copies annotées des éditions de Dion, sur les documents récemment découverts ainsi que sur les échanges inédits entre érudits et philologues seront particulièrement attendues tout comme celles qui concernent la tradition manuscrite.

Puce bordeaux  Partenaires

  • IUF (Institut Universitaire de France)
  • Université de Nantes
  • Université François Rabelais de Tours
  • L'AMo (« L'antique, le moderne » - EA 4276, Université de Nantes)
  • CRHIA (Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique - EA 1163, Université de Nantes)
  • CeTHis (Centre Tourangeau d'Histoire et d'étude des Sources - EA 6298, Université de Tours)
  • CARRA (Center for Analysis of Religious Rhetorics of Antiquity) - EA 3094, université de Strasbourg
  • Association THAT (Textes pour l'Histoire de l'Antiquité Tardive)

        mis à jour le : 21/06/2016


        La page du colloque
        "Dion de Pruse : l'homme, son oeuvre et sa postérité"
        21-22-23 mai 2015

        haut de la page imprimer

        Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact