Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Projets achevés > 2012 - 2016 > Identités-Territoires-Cultures

Programme thématique

Usages des chiffres dans l'action publique territoriale (UCAP)

2009 - 2014

Financé par la Région Pays de la Loire, ce projet consiste à analyser la forte demande de connaissance chiffrée venant des acteurs locaux, sa signification sociale, institutionnelle et politique. Ce projet a pour objectif de constituer un pôle de recherche positionné à l’échelle nationale et internationale sur les questions théoriques et méthodologiques posées par les usages de la quantification dans l’action publique territoriale, tant en ce qui concerne l’élaboration des dispositifs ou des politiques que leur suivi et leur évaluation.

Puce bordeaux  Coordinatrice

Martine Mespoulet, professeur de sociologie à l'université de Nantes (CENS)


Puce bordeaux  Objectifs

Ce projet pluridisciplinaire, implanté à la MSH Ange-Guépin, réunit cinquante-huit chercheurs de droit, géographie, sociologie, sciences économiques, sciences de gestion et science politique, appartenant à des laboratoires de recherche des universités d'Angers, de Nantes et du Maine et à des centres de recherche d'autres universités françaises et  étrangères. Il a reçu un soutien financier de la Région des Pays de la Loire pour une durée de 4 ans (octobre 2009-décembre 2013).

Il a pour objectif de constituer un pôle de recherche positionné à l'échelle nationale et internationale sur les questions théoriques et méthodologiques posées par les usages de la quantification dans l'action publique territoriale, tant en ce qui concerne l'élaboration des dispositifs ou des politiques que leur suivi et leur évaluation. Pour être pertinente, une telle approche ne peut pas se limiter à l'étude des données chiffrées mobilisées pour l'action publique territoriale. Elle impose d'analyser aussi les instruments de quantification utilisés, qu'ils soient empruntés à la statistique publique d'Etat ou construits spécifiquement pour une action précise ou une échelle territoriale donnée. En étudiant les formes prises par les outils de quantification et leurs effets dans la production de connaissance, ce projet s'inscrit dans la lignée des recherches développées ces dernières années sur les instruments de l'action publique. Son apport consistera à centrer le regard sur les instruments de connaissance chiffrée de l'action publique territoriale, question jusqu'à présent peu travaillée.

Ce projet de recherche articulera étroitement réflexion conceptuelle et méthodologique et investigation empirique. Les travaux seront organisés autour de trois axes thématiques qui correspondent à des domaines majeurs de l'action publique territoriale : la lutte contre la précarité et la pauvreté, l'action dans le domaine de l'éducation et de la formation, l'emploi dans l'économie sociale et solidaire.


Puce bordeaux  Résultats attendus

Le premier résultat visé est la constitution d'un pôle de recherche dans les Pays de la Loire reconnu au niveau national et international, dans un domaine nouveau où il n'y a pas d'équipe de recherche interdisciplinaire. La formation à la recherche par la recherche d'étudiants de Master et de doctorat dans un domaine actuellement en manque de compétences est un des objectifs prioritaires de ce projet. L'élaboration d'un Master interdisciplinaire sur les outils de quantification de l'analyse territoriale est envisagée dans cette perspective.

Du point de vue scientifique, ce projet doit fournir une contribution novatrice à l'analyse des formes de l'action publique territoriale à partir de l'étude des instruments de quantification utilisés. L'étude critique des méthodes et des outils n'étant pas séparée de l'analyse théorique, ce projet apportera aussi une contribution à l'élaboration de nouvelles méthodes et de nouveaux instruments, pour aider notamment à l'analyse quantitative des parcours et des trajectoires, et à l'objectivation chiffrée des phénomènes sociaux ou économiques émergents sur certains territoires, et pour lesquels on ne dispose pas de données, par exemple les nouvelles formes de pauvreté. Certains travaux seront menés dans la perspective d'une comparaison interrégionale et internationale.


Puce bordeaux  Partenaires

Six laboratoires de recherche pour les partenaires principaux :

  • CENS, EA 3260, université de Nantes
  • LEMNA, EA 4272, université de Nantes
  • DCS, UMR CNRS 3128, université de Nantes
  • CARTA, UMR CNRS 6590 ESO (Espace et sociétés), université d'Angers
  • GREGUM, UMR CNRS 6590 ESO (Espace et sociétés), université du Maine
  • CARE, EA 2260, université de Rouen

Dix laboratoires de recherche pour les partenaires associés :

  • GRANEM, UMR MA n°49, université d'Angers
  • LEST, UMR CNRS 6123, université de la Méditerranée, université de Provence (Aix-Marseille)
  • CLERSE, UMR CNRS 8019, université de Lille 1
  • UMR Education &Politiques, UMR INRP et université Lyon 2
  • GSPE-PRISME, Groupe de Sociologie Européenne, UMR CNRS 7012, université de Strasbourg
  • CEDES, université de Poitiers
  • CIRST, université du Québec à Montréal (UQAM), université de Montréal et université de Sherbrooke
  • Chaire d'économie sociale, université du Québec à Montréal (UQAM)
  • UNED, Faculté de Science Politique et de sociologie, université de Madrid, Espagne
  • CERISIS, université catholique de Louvain, Belgique


mis à jour le : 26/01/2015


Contact :

UCAP
Maison des Sciences de l'homme Ange-Guépin
5 allée Jacques Berque
BP 12105
44021 Nantes cedex 1 - France

Chargé de projet :
Matthieu Forlodou




haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact