Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Projets agréés > Identités, Territoires, Cultures

Opération de recherche

Sexualités juvéniles et transgressions. Perspectives transnationales (18ème-21éme siècles)

2016 - 2018

Ce programme a reçu l'habilitation du Conseil scientifique de la MSH en 2016.

Puce bordeaux  Coordinateurs

Nahema Hanafi, maîtresse de conférences en histoire, UMR 6258  CERHIO, université d'Angers
David Niget,
maître de conférences en histoire, UMR 6258
  CERHIO, université d'Angers,


Puce bordeaux  Membres

  • Chadia Arab, chargée de recherche en géographie, UMR 6590 ESO, université d'Angers,
  • Philippe Duverger, professeur, CHU, université d'Angers,
  • Emmanuel Gratton, maître de conférences en psychologie, EA 4638 LPPL, université d'Angers,
  • Christophe Guibert, maître de conférences en sociologie, UMR 6590 ESO, université d'Angers,


Puce bordeaux  Objectifs

Le projet Sexualités juvéniles et transgressions est porté par deux historiens et rassemble sept chercheurs en SHS et psychiatrie de l'Université d'Angers, issus de 4 laboratoires de recherche (ESO, LPPL, CERHIO, CHU). Il est financé par le Conseil scientifique de l'Université d'Angers et les fonds propres des laboratoires impliqués à hauteur de 26 800 euros.
En interrogeant plus de trois siècles d'histoire, du 18e siècle à nos jours, et en s'inscrivant dans une perspective transnationale, il entend étudier les évolutions importantes concernant d'une part, le regard porté sur la jeunesse et sa place en société, et d'autre part, les changements relatifs aux normes et pratiques sexuelles dont les jeunes sont souvent le moteur.
Une des originalités principales de ce projet repose sur la prise en compte des perceptions, motivations et capacités d'action des jeunes, restées jusqu'ici dans l'ombre. Nous souhaitons avant tout confronter les normes socio-culturelles (médicales, légales, religieuses...) et préconisations expertales relatives à la sexualité à leur réception par les jeunes eux-mêmes, en étudiant plus particulièrement les lieux de conflits, les prises de risques, les transgressions conscientes ou implicites que révèlent leurs pratiques. En instituant les jeunes comme acteurs, et non comme simples objets de discours, la sexualité peut être comprise comme un moyen d'expression, de contestation ou de revendication dans des espaces (France, Italie, Suisse, Belgique, Canada, Maroc, Emirats Arabes Unis) et des contextes sociohistoriques variés.
Un carnet de recherche, un colloque international, ainsi que trois publications internationales
permettront de rendre compte de la recherche menée et de poser de nouveaux jalons scientifiques sur un sujet encore trop méconnu. Des actions de valorisation seront réalisées auprès du public (exposition numérique sur Musea), mais aussi une action de formation forte à destination des professionnels de santé (création d'une unité d'enseignement dans le cadre des enseignements en SHS de la licence 1 PluriPass notamment).
À terme, en plus de tisser des liens entre différentes entités des universités de la région , il s'agit de structurer un réseau de recherche européen pérenne sur le thème des sexualités juvéniles et de déposer plusieurs projets de recherche visant à le structurer (ANR, COST...).

Puce bordeaux  Partenaires


          mis à jour le : 15/11/2016


          haut de la page imprimer

          Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact