Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Projets agréés > Identités, Territoires, Cultures

Programme thématique

Genre et discriminations sexistes et homophobes - GEDI

2013 - 2017

Ce projet est financé par le Conseil régional des Pays de la Loire.

Puce bordeaux  Coordinateurs

Christine Bard, professeur d'histoire à l'université d'Angers (Confluences, SFR 4201), Annie Dussuet, maîtresse de conférences en sociologie à l'université de Nantes (CENS, EA 3260),  Érika Flahault, maîtresse de conférences en sociologie à l'université du Maine (ESO UMR 6590) et Emmanuel Gratton, maître de conférences en sociologie à l'université d'Angers (LLPL EA4638).


Puce bordeaux  Objectifs

Porté par la SFR Confluences de l'Université d'Angers, habilité par la MSH Ange-Guépin de Nantes et financé par le Conseil Régional des Pays de la Loire, ce programme interdisciplinaire et inter-universitaire implique 81 chercheurs/ses, dont 44 des trois universités ligériennes. Il offre une expertise régionale sur le genre, apportant des savoirs nouveaux sur la persistance des discriminations et des inégalités, et se propose d'accompagner les actions publiques ou associatives à travers des enquêtes de terrain (établissements scolaires, clubs sportifs, associations féministes et LGBT). Il contribue aussi à la recherche fondamentale (en Droit, Histoire, mais aussi Sociologie, Géographie, Psychologie, Littérature), à travers plusieurs projets ayant une dimension comparatiste.
L'originalité de ce programme est de réunir, aussi souvent que possible, l'étude du sexisme et de l'homophobie, ce qui suppose la confluence de deux cultures, de deux expertises, souvent menées parallèlement, alors même que le lien entre les deux formes de discrimination est souvent fait spontanément. L'hétérosexisme désigne justement un ordre social fondé sur la norme hétérosexuelle et la hiérarchisation des sexes, des genres, des sexualités. Ce qui induit des systèmes et des comportements discriminatoires conscients et inconscients qui ont la vie longue, que le droit, les politiques publiques et de nombreuses initiatives militantes associatives tentent d'éliminer.
Les attitudes sexistes et homophobes sont particulièrement prononcées lors de l'adolescence, quand sont remaniés les identités de sexe et les rapports entre les sexes. Ces phénomènes induisent des comportements de stigmatisation, de protection, de violence symbolique dont les jeunes sont victimes, auteurs ou témoins. Les établissements scolaires sont à la fois le lieu d'observation et de prévention de ces phénomènes, en particulier dans le cadre de l'activité physique et sportive. Le monde du travail et le marché de l'emploi résistent également à l'égalité, de même que le monde de l'enseignement et de la recherche.
Quels sont les freins au changement ? La dialectique des mobilisations militantes sur les discriminations doit être prise en compte, par exemple avec le masculinisme, véritable contre-mouvement. Les freins sont parfois systémiques et tiennent à des combinaisons de variables complexes (milieu, espace de vie et d'habitat, secteur d'emploi, etc.). Quelle effectivité peut-on reconnaître aux luttes contre sexisme et homophobie ? Leur rôle historique de force de changement, au niveau collectif comme au niveau individuel, sera examiné. Leur interaction (intersectionnalité) avec d'autres enjeux (inégalités sociales, racisation, handiphobie, etc.) sera toujours précisée.

Le programme est organisé en cinq axes :

  1. Langage du corps : contraintes et résistances
  2. Voix de femmes : quelle place, quelles lectures pour les œuvres de femmes dans les universités françaises et étrangères ?
  3. Travail, emploi, territoire : égalité de droit et inégalités de fait
  4. Droit, normes et politiques publiques contre les discriminations sexistes et homophobes
  5. Mobilisations militantes : histoire et actualité des initiatives luttant contre le sexisme et les LGBTphobies


Puce bordeaux  Membres principaux

  • ARAB Chadia, Géographie, CNRS ESO UMR 6590, Université d'Angers
  • BIGOTEAU Monique, Géographie, CNRS ESO UMR 6590, Université de Nantes
  • BORRILLO Daniel, Droit privé, CREDOF EA 3933, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
  • BRUNIG Andrea, Allemand, 3L.AM EA 4335 Université d'Angers
  • CHARRUAU Jimmy Droit, Centre Jean Bodin, EA 4337 Université d'Angers
  • CHITOUR Marie-Françoise, FLE, CRTF EA 1392, Université de Cergy-Pontoise
  • DENANCE Pascale, Anglais, CRILA EA 4639, Université d'Angers
  • ETIEMBLE Angelina, Sociologie, VIPS EA 4636, Université du Maine
  • GATE Juliette, droit public, THEMIS EA 4333, Université du Maine
  • GUIBERT Christophe, Sociologie, ITBS ESO, Université d'Angers
  • GRUNVALD Sylvie, Droit, DCS UMR 3128, Université de Nantes
  • HANAFI Nahema, Histoire, CERHIO UMR 6258, Université d'Angers
  • JARDIN Claire, STAPS, VIPS EA 4633, Université du Maine
  • JAURAND Emmanuel, Géographie, ESO UMR 6590, Université d'Angers
  • KILANGA Julien, Science du langage, CERIEC EA 922, Université d'Angers
  • LEBDAÏ Benaouda, Anglais, 3L.AM EA 4335, Université du Mans
  • LEMAIRE Félicien, Droit public, Centre Jean Bodin EA 4337 Université d'Angers
  • LE NAN Frédérique, Littérature médiévale, CERIEC EA 922 Université d'Angers
  • LOISEAU Dominique, Histoire, ESO UMR 6590, Université du Maine
  • LONG Martine, Droit, DCS UMR 3128, Université d'Angers
  • LORVELLEC Soizic, Droit, DCS UMR 3128 Université de Nantes
  • MAILLARD Nadja, Littérature et didactique, CERIEC EA 922, Université d'Angers
  • NDOBO André, Psychologie, LPPL EA 4638, Université de Nantes
  • NIGET David, Histoire, CERHIO UMR 6258, Université d'Angers
  • PERGOUX-BAEZA Catherine, Littérature hispanophone, 3L.AM EA 4335, Université d'Angers
  • PUZENAT Amélie, Sociologie, IPSA, Université catholique de l'ouest, Angers
  • RENAUD-DUPARC Caroline, Droit pénal, Centre Jean Bodin EA 4337, Université d'Angers
  • ROBIC Paulette, Gestion, LEMNA, Université de Nantes
  • ROUPNEL Manuella, Sociologie, ESO UMR 6590, Université d'Angers
  • ROUX Nicole, Sociologie, ARS EA 3149, Université de Bretagne Occidentale
  • RYAN-SAUTOUR Michelle, Littérature anglophone, CRILA EA Université d'Angers
  • TATON Floris, Histoire, CERHIO UMR 6258, Université d'Angers
  • TETILLON Maxime, STAPS, VIPS EA 4636, Université du Maine
  • THOMAS Karima, littérature anglophone, CRILA EA 4639, Université d'Angers
  • VILLARET Sylvain, STAPS, VIPS EA 4636, Université du Maine
  • YVARD Gelareh, Littérature anglophone, CRILA EA 4639, Université d'Angers
  • YVARD Jean-Michel, Littérature anglophone, CRILA EA 4639, Université d'Angers
  • TUHKUNEN Taïna, Anglais, CRILA EA 4639, Université d'Angers
  • ZANNA Omar, STAPS,VIPS EA 4636, Université du Maine

mis à jour le : 19/06/2018


haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact