Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Manifestations scientifiques > Colloques

Les arts, les religions et la sécularisation II

10 décembre 2011
de 9h30 à 19h


Colloque organisé dans le cadre du programme régional de recherches DCIE, Dynamiques citoyennes en Europe.


Ce colloque est organisé dans le cadre du programme de recherche régional  "DCIE, Dynamiques citoyennes en Europe." agréé par le Conseil scientifique de la MSH Ange-Guépin en novembre 2009, en partenariat avec le CERCI (Centre de Recherche sur les Conflits d'Interprétation - EA 3824) et le CAPHI (Centre Atlantique de Philosophie - EA 2163).


Présentation

Le titre de notre colloque évoque trois concepts différents et s'interroge sur leurs relations réciproques. Un premier complexe concerne les liens entre les arts et les religions, leurs finalités et dépendances mutuelles. L'art, est-il sacré ? Ou doit-on constater avec Friedrich Hölderlin : « Ainsi, toute religion, serait, dans son essence, poétique » ? Ce type de questions provoque, bien évidemment, la réapparition d'un nombre important de spectres (Hegel, Nietzsche etc.) sur la scène de notre colloque - mais dans une perspective d'actualité. « Ecrire à nos jours, s'est infiniment rapproché de sa source ... Depuis ce moment, une œuvre n'est plus possible dont le sens serait de se refermer sur elle-même pour que seule parle sa gloire » (Michel Foucault). La fin de la gloire, implique t-elle la fin de l'auteur ou même la fin du sens ? Apparemment les religions, comme les arts, ont, malgré tout, survécu parce qu'elles créent autres choses qu'un auteur ou un sens, à savoir « la révélation permanente du langage » (Roland Barthes) par exemple ou des communautés. Dans ce contexte, la sécularisation n'a-t-elle pas aussi complètement perdu sa pertinence, parce qu'elle décrit un travail civilisationnel, un processus de domination de l'art et de la religion par la culture, autrement dit : parce qu'elle rétablit une logique d'un sens unique et glorieux ? Ou peut-elle, au contraire, être comprise comme un excès, une profanation de toute culture ?

La première partie du colloque a eu lieu le 2 avril 2011 à Nantes.


Programme


9h30 - Günter Krause, Jean-Marie Lardic (organisateurs) : Introduction

10h - Pierre Legendre (Paris) : Religion: quelques mots sur l'usure du concept

11h - Clemens Pornschlegel (Munich) : Notre frère à tous, l'image du Christ chez Gilles Deleuze

12h - Pause repas

14h - Jean-Marc Hémion (Rennes) : Une sécularisation zen: Le Japonisme

15h - Patricia Heulot (Rennes) : Du paradis perdu au jardin retrouvé, de Milton à Stourhead

16h - Pause

16h30 - Patrick Lang (Nantes) : Unité et clôture organique comme idéal formel de la musique entre 1900 et 1930

17h30 - Alain Patrick Olivier (Hagen) : L'art est-il chrétien ?

18h30 - Lecture scénique : Théâtre AMOK

19h - Fin

Type :
Colloques et journées d'études
Contact :
Lieu(x) :
Amphithéâtre Simone-Weil MSH (rdc)
Plan d'accès

mis à jour le : 14/11/2011


Renseignements et inscriptions

Lucile LE CLAIRE
Lucile Le Claire
02 40 48 39 68

Pour vous rendre à la MSH

haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact