Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Doctorants > Soutenances de thèses

Une institution "totale" ? Enquête ethnographique d'un service d'oncopédiatrie

7 novembre 2013
à 14 heures

Hélène Lecompte (CENS) sous la direction de Mme Annie Collovald, professeur de sociologie à l’université de Nantes et de Mme Anne-Chantal Hardy, sociologue, directrice de recherche CNRS.

   
Composition du jury :
Directrices de thèse :
  • Annie Collovald, Professeur de Sociologie, Université de Nantes
  • Anne-Chantal Hardy, Directrice de Recherche CNRS, Université de Nantes

Rapporteurs : 
  • Muriel Darmon, Directrice de Recherche CNRS, EHESS-Paris I
  • Danièle Carricaburu, Professeur de Sociologie, Université de Rouen

Examinateur :           
  • Bertrand Geay, Professeur en Sciences de l'éducation, Université de Picardie

Invité :                      
  • Xavier Rialland, Oncologue Pédiatre, CHU d'Angers



    Résumé:

    Les progrès thérapeutiques de ces dernières décennies ont soulevé de nouvelles questions, notamment sur la réinsertion sociale des enfants atteints de cancer. Afin de préparer la guérison, les pouvoirs publics ont réaffirmé la nécessité d'ouvrir les services hospitaliers à l'extérieur en incluant de nouveaux acteurs pour tenir compte des besoins spécifiques des enfants. Ainsi, des enseignants s'occupent de leur instruction, des éducateurs de jeunes enfants veillent à leur distraction et les parents assurent une présence continue. Tous ces acteurs participent à la matérialisation d'un espace de prise en charge réunissant diverses institutions, rassemblement qui suppose une cohabitation entre la famille, l'école et l'hôpital. À quelles conditions cette collaboration institutionnelle peut-elle s'effectuer ? L'organisation des soins est-elle infléchie par la présence de ces nouveaux acteurs ? Ce fonctionnement pluri-institutionnel signe-t-il une moindre emprise de l'hôpital sur les malades ? En analysant la nature de la prise en charge hospitalière des enfants atteints de cancer, cette recherche étudie les effets durables d'une telle expérience sur leur construction identitaire.


    A total institution?
    Ethnographic investigation of an oncopediatrics unit.


    Therapeutic advance in the last decades has raised new questions regarding social reintegration of children suffering from cancer. In order to prepare the healing process, public authorities have reasserted the necessity to open healthcare units outside of hospitals so as to include new actors that take children's specific needs into account. Teachers take care of their instruction, qualified educators specialized in young children make sure they are entertained and parents provide continued presence. All these actors contribute to the materialization of a space gathering together a variety of institutions, which supposes the coexistence of families, schools and the hospital. Under what conditions can this institutional collaboration be accomplished? Is the quality of healthcare altered by the presence of these new collaborators? Does this multi-institutional operation mean a lesser influence of the hospital on the sick? Through the analysis of the nature of healthcare management for children suffering from cancer, this research studies the sustainable effects of such an experience in the construction of their identity.

    Type :
    Soutenance de thèse
    Lieu(x) :
    Salle de conférences MSH (rdc)
    Plan d'accès

    mis à jour le : 14/01/2014


    Pour vous rendre à la MSH  (Site Stade M. Saupin)

    haut de la page imprimer

    Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact