Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Projets achevés > 2012 - 2016 > Identités-Territoires-Cultures

Programme thématique

POIESIS - Parodies d’Opéras : Intertextualité, Etablissement des Sources Interdisciplinaires des Spectacles d’Ancien Régime

2008-2011

Le projet POIESIS a pour objectif de mettre en lumière un vaste pan du patrimoine culturel non-officiel de l’Ancien Régime, les parodies d’opéra, qui s’est construit en marge des créations de l’Académie royale de musique, et qui fut représenté à la Comédie Italienne et dans les théâtres de la Foire.

Puce bordeaux  Coordinatrice
 
Françoise Rubellin,  professeur de littérature française à l'université de Nantes, laboratoire TLIMMA (Textes, Langages, Imaginaires/ Marges Modernités Antiquités)


Puce bordeaux  Objectifs

Le projet POIESIS (Parodies d'Opéras : Intertextualité, Etablissement des Sources Interdisciplinaires des Spectacles d'Ancien Régime) a pour objectif de mettre en lumière un vaste pan du patrimoine culturel non-officiel de l'Ancien Régime, les parodies d'opéra, qui s'est construit en marge des créations de l'Académie royale de musique, et qui fut représenté à la Comédie Italienne et dans les théâtres de la Foire. Les parodies d'opéra n'ont jamais fait l'objet d'une étude globale et spécifique, or il est manifeste qu'elles s'inscrivent au cœur de problématiques essentielles pour la création artistique : souvent collectives et appuyées sur un texte premier, elles conduisent à redéfinir la notion d'auteur et de légitimité culturelle ; mêlant danse, chant, musique, acrobaties et comédie, elles relèvent d'une conception du spectacle éloignée des canons du classicisme ; art mineur, elles se reposent sur l'art majeur, dont elles donnent un reflet burlesque ; mais paradoxalement elles constituent une forme d'hommage puisque ne sont parodiés que les opéras qui connaissent le succès. Pour retrouver les conditions de création de ces parodies qui attiraient aussi bien le petit peuple que les grands de la cour, créant une rare mixité sociale des publics, on procédera à un dépouillement des archives de police, des registres de censeurs, des comptes rendus de presse, etc. Les axes de recherche seront déterminés de manière à explorer l'intertextualité et l'interdisciplinarité des spectacles parodiques :

  1. étude des récits mythologiques et épiques à la sources des livrets d'opéras parodiés ;
  2. étude des spécificités dramaturgiques et scéniques liées aux contraintes juridiques imposées par les privilèges des grands théâtres officiels : pièces en monologue, par écriteaux, en opéra-comique ;
  3. élaboration et analyse du répertoire des parodies d'opéra  pour marionnettes ;
  4. mise en évidence de séries parodiques diachroniques (un même opéra peut générer huit parodies différentes en vingt ans, constituant une sorte de chaîne où la nouvelle parodie peut cibler les parodies précédentes autant que l'opéra-source).

Ces parodies d'opéra ont en commun d'incorporer toutes des vaudevilles (airs populaires sur lesquels on met de nouvelles paroles). Ces vaudevilles ont un mécanisme comique complexe, puisqu'ils jouent sur l'écart de la musique par rapport à l'air d'opéra parodié, et sur la superposition des sens : les spectateurs entendent implicitement les anciennes paroles sous les nouvelles.

C'est pourquoi le projet POIESIS désire construire un outil spécifique (une base de données avec serveur spécifique, qui sera mise en ligne) intégrant les données d'identification traditionnelles, mais aussi les partitions des airs, les paroles d'origine,  les structures métriques (permettant d'identifier les airs dépourvus de titre), et les fichiers sons de ces airs.


Puce bordeaux 
Partenaires

  • Université de Nantes, laboratoire : TLI (EA 1164)
  • Université de Reims Champagne-Ardenne, laboratoire : CERHIC EA 2616 (Centre d'études et de Recherches en Histoire culturelle)
  • Université Paris-IV (IUFM de l'Académie de Paris), laboratoire : UMR 8596 (Centre Roland Mousnier)
  • Université Catholique de l'Ouest (Angers)
  • Université du Maine (Le Mans), laboratoire : CERHIO (Centre de Recherches Historiques de l'Ouest - Angers - Le Mans - Lorient - Rennes) - UMR 6258

mis à jour le : 25/02/2013


haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact