Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Projets achevés > 1999 - 2011 > Solidarités - économies - justic

Opération de recherche

Le genre dans les organisations de l'économie sociale

2010

Puce bordeaux  Coordinatrice :

Annie Dussuet, maître de conférences en sociologie à l'université de Nantes (CENS)

Puce bordeaux  Membres :

  • Monique Bigoteau, Géographie,  ESO UMR 6590, Université de Nantes
  • Valérie Billaudeau, Sciences de la Communication,  ESO UMR 6590, Université d'Angers
  • Brigitte Charles-Pauvers, Sciences de Gestion, LEMNA, Université de Nantes
  • Erika Flahault, Sociologie, ESO UMR 6590, Université du Maine
  • Pascal Glemain, Sciences Economiques, CRESS-Lessor et ESO UMR 6590, ESSCA
  • Dominique Loiseau, Histoire, ESO UMR 6590
  • Paulette Robic, Sciences de Gestion, LEMNA, Université de Nantes
  • Nathalie Schieb-Bienfait, Sciences de Gestion, LEMNA, Université de Nantes

Puce bordeaux  Objectifs

Cette opération de recherche constitue à la fois le prolongement de recherches interdisciplinaires engagées sur l'économie sociale depuis plusieurs années par des chercheur-e-s des Universités de Nantes, Angers et le Mans et la base d'un nouveau regroupement plus particulièrement intéressé par les problématiques de genre dans ces organisations. Elle vise donc à renforcer des collaborations déjà initiées, en permettant à ces chercheur-e-s d'échanger à partir de leurs terrains respectifs, tout en construisant de nouvelles recherches autour une problématique commune, centrée sur le genre.
La dimension du genre a jusqu'ici été peu abordée par les chercheur-e-s universitaires à propos de l'économie sociale. S'il a été amplement montré comment, de façon générale, dans les institutions politiques et dans les organisations économiques, les femmes se heurtent à de multiples obstacles entravant leur carrière et se trouvent ainsi reléguées au bas des hiérarchies professionnelles et de pouvoir, les fonctionnements des organisations de l'économie sociale (OES), c'est-à-dire des associations, mutuelles, coopératives et fondations, n'ont guère été interrogés sous cet angle en dehors des cercles militants. Les OES constituent pourtant un terrain particulièrement pertinent pour observer et analyser le fonctionnement du système de genre. Elles réunissent en effet des hommes et des femmes autour de projets et d'activités à la double dimension économique et politique et affichent, au moins pour celles qui revendiquent leur appartenance à ce « tiers-secteur », l'ambition de constituer une forme alternative d'« entreprise citoyenne ». On peut donc se demander si le lien social que ces organisations se proposent de créer et d'entretenir y prend effectivement des formes spécifiques. Les inégalités observées dans la société globale entre les hommes et les femmes, tant dans le monde économique que politique, sont-elles reconduites dans les mêmes termes dans ces organisations ou bien au contraire, offrent-elles un cadre alternatif plus favorable aux femmes, du fait d'une proximité ou d'une informalité des fonctionnements plus grandes, par exemple.
Un séminaire de recherche est donc organisé pour permettre, dans un premier temps, la mise en commun par les chercheur-e-s engagés dans le projet, de résultats de recherches achevées en les (ré)interrogeant dans une optique de genre. Les séances sont ouvertes à tout-e chercheur-e intéressé-e, sur simple inscription.


Puce bordeaux  Calendrier

  • 11 mai 2010 : « Formes de la division sexuelle du travail dans les OES »
    • Valérie Billaudeau et Pascal Glémain « De la question du genre en finances solidaires : le cas du microcrédit social dans le Grand Ouest »
    • Paulette Robic : « Epouse et petites entreprises : permanence du XVIIIe au XXe siècle  »

  • 10 juin 2010 : « Instrumentalisation ou promotion : les femmes dans les associations de défense des droits des femmes et dans les instances politiques des OES »

  • 4 octobre 2010 : "Un accès facilité aux postes de responsabilité ?"
    • "Les femmes dans les bureaux des associations", intervention de Lionel Prouteau, économiste (LEMNA) à partir d'un article à paraître prochainement dans la revue Voluntas ("Female Leadership in French Voluntary Associations") et rédigé avec Muriel Tabariés, sociologue (CNRS et Centre d'économie de la Sorbonne),
    • "Itinéraires et rapports au féminisme : femmes en responsabilité syndicale en Pays de Loire",  intervention de Dominique Loiseau, historienne (ESO UMR 6590).


mis à jour le : 10/02/2012


haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact