Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Manifestations scientifiques > Lundis de la MSH

Réflexions sur nation et nationalisme en Espagne aux XXe et XXIe siècles : le cas catalan

15 janvier 2018
18 heures, à Angers

Les LUNDIS de la MSH à Angers. Cette conférence est organisée dans le cadre du cycle "Les mots de la recherche".


Le conférencier : Mariano Esteban de Vega, Professeur d'Histoire Contemporaine à l'Université de Salamanque.



Présentation
:

Réflexions sur nation et nationalisme en Espagne aux XXe et XXIe siècles :
le cas catalan

Traduction d'un extrait de la Constitution Espagnole de 1978
Article 2
La Constitution est fondée sur l'unité indissoluble de la nation espagnole,
patrie commune et indivisible de tous les Espagnols. Elle reconnaît et
garantit le droit à l'autonomie des nationalités et des régions qui la
composent et la solidarité entre elles.

Résumé
Le système des Autonomies établi par la Constitution espagnole de 1978 était fondé sur un projet de dépassement des tensions entre identités nationales présentes tout au long du difficile processus de démocratisation de l'Espagne depuis les premières décennies du XXe siècle et tout particulièrement pendant la IIe République (1931-1939).

A partir d'une définition de la Nation espagnole comme l'addition de « nationalités » et de « régions », en l'espace de quelques années s'est développé un processus intense de décentralisation administrative et d'autonomie politique, qui a laissé entre les mains des 17 communautés autonomes créées sous couvert de la Constitution, les principaux mécanismes publics de nationalisation des citoyens.

Le nationalisme catalan, au pouvoir dans cette région autonome depuis 1980, a développé un processus ininterrompu de  nation-building inspiré de principes politiques différents de ceux présents dans la Constitution ; après plusieurs décennies, ce processus a réussi à rassembler une partie importante de la société catalane, en transformant une identité différentielle bien enracinée, mais compatible avec le projet étatique espagnol, en une aspiration majoritaire à la souveraineté politique. La crise catalane actuelle, dont les causes sont à chercher aussi bien dans des facteurs propres à l'évolution politique de l'Espagne que dans cette crise de représentation qui touche l'ensemble des systèmes démocratiques européens, remet en question de façon ouverte l'efficacité et la continuité du régime constitutionnel instauré en 1978.

Type :
Les lundis de la MSH
Contact :
Annie Ribrault
Lieu(x) :
Maison de la Recherche Germaine Tillion
Campus de Belle Beille
5bis boulevard Lavoisier - 49045 Angers 01

mis à jour le : 28/11/2017


haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact