Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Appels à projets > AAP "Maturation" > Projets financés

AAP8

RAVAGEURS

Aide à la mobilité sortante - Axe CPER : Environnement, territoires, végétal

Ce projet a reçu un financement du CPER DI2L2S en 2018.

Puce bordeaux  Coordinatrice

  • Aline DURAND, CReAAH, Le Mans Université

Puce bordeaux  Objectifs

Afin de mieux comprendre les phénomènes d'altération des vestiges ligneux des époques anciennes mis au jour par les fouilles archéologiques, les méthodes utilisées aujourd'hui en conservation des bois ou en foresterie et en agroforesterie peuvent être appliquées. C'est le cas par exemple des investigations menées en conservation du bois qui visent à caractériser les insectes xylophages afin d'appliquer les traitements adéquats pour éviter la détérioration des objets conservés dans les musées ou les bois ouvragés des constructions anciennes. C'est aussi le cas des recherches menées sur l'anatomie du bois vivant qui visent, elles, à inventorier les ravageurs du bois et à mieux comprendre les mécanismes d'altération de la résistivité mécanique du bois.

L'objectif de ce projet est d'affiner le diagnostic posé sur l'état sanitaire des bois de construction archéologiques de la période gallo-romaine. Pour atteindre ce but, il faut caractériser les agents pathogènes qui en sont responsables, via l'examen des traces laissées par les insectes xylophages dans le bois telles les galeries et les vermoulures qui sont caractéristiques de chaque famille, genre et même espèces de ravageurs.

La caractérisation des infestations requiert de bâtir une clef de détermination de ces traces (vermoulures et galeries) qui passe obligatoirement par l'observation anatomique et la biométrie de ces traces sur des bois actuels infestés. Ces observations anatomiques réalisés durant la mobilité sur des bois infestés judicieusement choisis doivent permettre de distinguer quels tissus biologiques sont impactés par l'action nutritive des larves de xylophages dans le bois. À partir de ces données, une explication pourra être avancée pour comprendre les mécanismes d'affaiblissement du bois.

Puce    bordeaux Réalisations

Retrouvez ici la fiche bilan du projet RAVAGEURS

mis à jour le : 12/03/2019



haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact