Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Manifestations scientifiques > Séminaires et conférences

L’usage des labels et des modèles dans les politiques de développement durable

4 avril 2013
14 heures

Séance 2 organisée dans le cadre du séminaire de recherche "Nantes, Capitale verte de l'Europe : l'usage des prix, labels, titres et honneurs dans la gouvernance urbaine".

   
Cette séance est organisée dans le cadre du séminaire de recherche "Nantes, Capitale verte de l'Europe : l'usage des prix, labels, titres et honneurs dans la gouvernance urbaine", agréé par le Conseil scientifique de la MSH en novembre 2012.

Résumé
La labellisation et la promotion d'expériences érigées en modèles figurent parmi les instruments privilégiés des politiques environnementales développées aux échelons européen et national. Comment expliquer le recours croissant à de tels instruments ? Quelle place occupent-ils dans la boîte à outils des politiques environnementales et comment s'articulent-ils avec d'autres instruments et modes d'intervention plus traditionnels (règlementation, financement...) ? Contribuent-ils à la différenciation des politiques de développement urbain durable ou doivent-ils, à l'inverse, s'analyser comme des vecteurs de normalisation et de standardisation de ces politiques ? Quels bénéfices les villes labellisées et/ou érigées en « modèle » tirent-elles de cette reconnaissance nationale ou européenne ? Au-delà des bénéfices escomptés sur le plan de l'image, l'obtention de tels honneurs peut-elle contribuer au renforcement des positions et des capacités d'action des villes ainsi distinguées ?
Ces questions relatives à la labellisation et à l'usage des "modèles" dans les politiques de développement durable seront abordées par Charlotte Halpern à partir de terrains nationaux (politique de gestion des déchets de l'ADEME) et européens (politique des transports de l'Union Européenne), et par Vincent Béal sur la base de terrains locaux (Nantes et Manchester). Ce sont donc deux analyses en miroir qui seront présentées et mises en débat, interrogeant le recours aux labels et aux modèles du double point des institutions qui labellisent et modélisent d'un côté, des villes qui sont labellisées et érigées en modèles de l'autre.


Les intervenants

  • Charlotte Halpern
    • Docteure en science politique. Sa thèse soutenue à Sciences Po en 2006 portait sur « La décision publique entre intérêt général et intérêts territorialisés. Les conflits autour de l'extension des aéroports Paris Charles de Gaulle et Berlin Schönefeld ». Après un post-doctorat à Oxford, elle a été recrutée comme chargée de recherche FNSP et a rejoint le Centre d'Études Européennes de Sciences Po en septembre 2012.
      Ses travaux portent sur les transformations de l'action publique en Europe, analysées dans une perspective comparée (Royaume-Uni, France, Allemagne et Union européenne), à partir de trois entrées principales : les politiques de l'environnement, d'infrastructures (aéroports) et de gestion des services collectifs urbains (déchets, mobilité). Elle coordonne le volet « politiques urbaines » du programme de recherche SYRACUSE (ANR Bâtiment et Ville durable), consacré aux effets liés à la mise en œuvre des principes de développement durable sur les politiques de gestion des services collectifs urbains (eau, déchets, énergie).
      Parmi ses publications récentes figurent notamment :
      • Grenelle de l'environnement, acteurs, discours, effets, Paris, Armand Colin, 2012 (avec D. Boy, M. Brugidou et P. Lascoumes)
      • « L'UE, vecteur d'innovation instrumentale ? Les logiques d'instrumentation de la politique française de l'environnement (1971-2006) », Politique européenne, n°33, 2011
      • « Pas d'action publique autonome sans instruments propres. Analyse comparée et longitudinale des politiques environnementales et urbaines de l'Union européenne » (avec P. Le Galès), Revue française de sciences politique, 61(1), 2011
      • « The Politics of Environmental Policy Instruments », West European Politics, 33(1), 2010


  • Vincent Béal
    • Docteur en science politique. Sa thèse soutenue en 2011 à l'université de Saint-Étienne portait sur « Les politiques du développement durable. Gouverner l'environnement dans les villes françaises et britanniques (1970-2010) ». Après avoir enseigné au King's College de Londres, il a été recruté en 2012 comme maître de conférence en sociologie à l'université de Strasbourg.
      Spécialiste de la gouvernance urbaine, ses travaux portent sur les politiques environnementales et de développement durable, abordées dans une perspective comparée (France / Grande-Bretagne). Il a notamment publié :
      • Le développement durable changera-t-il la ville ? Le regard des sciences sociales, Saint-Étienne, Publications de l'université de Saint-Étienne, Collection Dynamiques Métropolitaines, 2011. (en collaboration avec M. Gauthier et G. Pinson)
      • « La ville durable au risque des éco-quartiers. Réflexions autour du projet New Islington à Manchester », Espaces et Sociétés, n° 147, 2011 (en collaboration avec F. Charvolin et C. Morel Journel).
      • « Gouverner l'environnement dans les villes européennes. Des configurations d'acteurs restructurées pour la production des politiques urbaines », Sociologie du Travail, vol. 52, n° 4, 2010
      • « Politiques urbaines et développement durable : vers un traitement entrepreneurial des problèmes environnementaux ? », Environnement Urbain/Urban Environment, n° 3, 2009


> La prochaine séance aura lieu le 18 juin 2013.


Type :
Séminaire "Nantes Capitale verte"
Contact :
Lieu(x) :
Salle de conférences MSH (rdc)
Plan d'accès

mis à jour le : 26/03/2013


Pour vous rendre à la MSH

Manifestation rattachée aux
"20 ans de la MSH"

Nantes 2013 Capitale verte / European green capital


haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact