Accès direct au contenu

Accessibilité | Plan du site

Maison des Sciences de l'Homme
Ange-Guépin


Accueil > Recherche > Doctorants > Soutenances de thèses

L'impact de la coopération décentralisée entre les collectivités territoriales françaises et béninoises sur les politiques de l'éducation et de la formation au Bénin

12 décembre 2014
à 14h30

Salami Yacoubou IBIKOUNLE, laboratoire DCS, université de Nantes

  
Cette thèse a été préparée sous la direction de M. Jacques FIALAIRE, Professeur à l'Université de Nantes.

Autres membres du jury :

  • M. François RANGEON, Professeur Université de Picardie (rapporteur)
  • M. Bernard DOLEZ, Professeur, Université de Paris 1 - Panthéon Sorbonne (rapporteur)
  • M. Marc JOYAU, Professeur, Université de Nantes (examinateur)
  • M. Raphael ROMI, Professeur Université de Nantes (examinateur)
  • M. Epiphane SOHOUENOU, Professeur Université d'Abomey-Calavi (examinateur)


Résumé

Toutes les réformes éducatives opérées au Bénin ont certes apporté chacune, une touche d'amélioration au système éducatif. C'est au cours de la décennie 90 qu'a été initiée la décentralisation territoriale et par conséquent celle du secteur de l'éducation et de la formation. Grâce à cette décentralisation, les communes béninoises, seul échelon décentralisé se sont vues transférer un certain nombre de compétences dont l'éducation et la formation. Néanmoins, le transfert de dotations devant suivre le transfert des compétences n'étant pas suffisant, les collectivités territoriales béninoises ne peuvent pas consacrer une part importante de leur budget à la gestion matérielle de l'éducation et de la formation. Alors, elles sont contraintes de se tourner vers leurs homologues étrangères dont celles françaises en vue de réaliser leur planification relative à ladite compétence. Et, d'ailleurs, le cadre juridique de la décentralisation leur concède cette faculté d'entreprendre la coopération décentralisée, laquelle dépasse le cadre français de la dite coopération. En effet, elles peuvent nouer des partenariats avec des collectivités territoriales étrangères, des organismes et associations voire des organisations non gouvernementales internationales. Le soutien, à la fois matériel, technique et financier de tous les partenaires des communes béninoises leur a permis de rendre performantes les politiques publiques de l'éducation et de la formation au Bénin. Comme effet de cette coopération décentralisée, on assiste aujourd'hui, au Bénin, à une floraison d'écoles et de salles de classes modernes bien équipées en mobiliers voire des matériels pédagogiques, didactiques et informatiques appropriés sans oublier les cantines et internats pour élèves nécessiteux. Il y a aussi les enseignants, qui par le biais de la coopération décentralisée, ont bénéficié des formations avec une amélioration des conditions de vie telle que la revalorisation de salaire. La conséquence de cette coopération, c'est que le Bénin a dépassé le taux de 100% en matière de scolarisation universelle tout en ayant amélioré le taux de maintien, l'écart entre filles et garçons, voire le ratio enseignant/élèves. Également, les centres de formation construits grâce à la coopération décentralisée permettent de former des apprentis susceptibles de satisfaire les attentes des entreprises artisanales locales sans toutefois oublier l'accroissement du taux d'alphabétisation suscitant la réduction de la pauvreté.

Mots-clés :
Décentralisation- Impact- Collectivités territoriales- Organisations internationales- Organismes et Associations- Aide publique au développement-Financement- Politiques de l'éducation et de la formation-


Abstract
All the educational reforms operated in Benin brought some improvements to the educational system. The territorial decentralization initiated in the nineties affected subsequently the sectors of education and professional training. With this decentralization, the local governments in Benin which constitute the only decentralized level were transferred new competencies such as education and training. Nevertheless, the transfer of decentralization's funds following the transfer of competencies is not sufficient because the Beninese local governments cannot devote a significant portion of their budget to the material management of education and training. Therefore, to accomplish their goals related to their competence, they are forced to turn to their foreign counterparts, like the French local governments. And, moreover, the legal framework of the decentralization gives them the power to undertake the decentralized cooperation, which exceeds in reality, the French framework of this cooperation. They can indeed tie partnerships with foreign territorial collectivities, organizations and associations, even with international non-governmental organizations. Material, technical and financial supports from all the partners of the Beninese local governments, give them the possibility to make powerful public policies of education and training in Benin. As a result of this decentralized cooperation, one can see today in Benin, a growing number of schools with well-equipped modern classrooms, as well as canteens and dormitories for needy students. There are also teachers who, through the decentralized cooperation, benefit from trainings and witness improvement of their wages and living conditions. The direct consequence of this cooperation is that Benin exceeded the rate of 100% as regards to universal schooling while having improved at the same time, the percentage of boys and girls at school, and even, the teachers/students ratio. Finally, the training centers built by the decentralized cooperation allow the training of qualified workers likely to satisfy the needs of local craft businesses, but also, decrease the illiteracy rate which, ultimately, reduces poverty.

Keywords : Decentralization- Impact-Local government-Decentralization funds- Decentralized Level- Decentralized cooperation- Competencies- Competences- Education- Training- Universal schooling- Beninese local government- French frame- Aforesaid cooperation.

Type :
Soutenance de thèse
Lieu(x) :
Salle de conférences MSH (rdc)
Plan d'accès

mis à jour le : 08/12/2014


Documents à télécharger

Pour venir à la MSH

haut de la page imprimer

Fil RSS des 10 dernières actualités | Contact